Littérature chinoise

La couleur du bonheur, Wei-Wei

9782757817537FSJ’avais découvert il y a quelques années la littérature chinoise avec Shan Sa. Curieuse d’en savoir un peu plus sur ce pays et son histoire, je m’étais plongée avec plaisir dans Le Palanquin des Larmes au début de l’année. Donc quand j’ai vu ce roman, je n’ai  naturellement pas hésité à  le découvrir  et connaître ainsi davantage la Chine des années 1920 au milieu des années 1980.

Nous sommes en 1920. Mei-Li est mariée à seize ans à un homme aveugle et impotent qu’elle n’a jamais vu. Elle s’accommodera de son mariage
malheureux en soignant son pauvre époux et en se dévouant aux corvées domestiques.  Malgré de longues années d’abstinence, elle deviendra mère douze ans plus tard et sa petite Bai-Lan sera sans cesse un sujet de réconfort et de joie pour elle.
Lorsque cette dernière, mariée et mère de deux enfants, se retrouve seule après que son mari a été envoyé en camp de rééducation par le régime maoïste, Mei-Li n’hésite pas à rejoindre sa fille pour la soulager et l’accompagner. Mais pour ne rien oublier de sa vie et de ses rebondissements, Mei-Li la raconte à Fan-Fan, sa petite-fille.

Je me suis plongée avec plaisir dans cette lecture. L’auteure nous entraîne avec brio dans son pays natal, relatant avec autant de précision les événements politiques et sociaux de cette période que la vie quotidienne et les gestes qui l’accompagnent.
La construction de ce roman est vraiment intéressante : les chapitres alternent entre deux époques, celle de l’enfance et la jeunesse de Mei-Li, racontée par cette dernière, et celle de la jeunesse de Fan-Fan, qu’un narrateur omniscient prend en charge, relatant par là-même la vieillesse de Mei-Li. La relation chaleureuse entre la grand-mère et sa petite-fille baigne l’ensemble de ce roman à travers les chapitres que  Mei-Li prend en charge et confère à son personnage  une aura maternelle et protectrice rare.
Les événements politiques bousculent la vie de ce pays et le quotidien des habitants, les plongeant fréquemment dans la pauvreté voire la misère. Mais face à ces aléas de la vie, le personnage de Mei-Li insuffle à son entourage un calme à toute épreuve et un soutien indéfectible. A travers sa cuisine et ses potions miraculeuses, elle soigne et cajole sa famille et ses proches. Nombreux sont les poèmes traditionnels qu’elle raconte à ses petits-enfants, afin d’illustrer leur quotidien et le comprendre.

J’ai été happée par cette histoire, tant du point de vue historique que fictionnel. Wei-Wei nous permet d’avoir une vue d’ensemble sur les événements qui ont marqué son pays d’origine des années 1920 aux années 1980 et lève ainsi le voile sur les conséquences du régime politique et du gouvernement maoïste sur les Chinois. En parallèle, elle offre à son lecteur une poésie du quotidien, notamment en cuisine, qui contrebalance la dureté de l’histoire.
J’ai lu avec horreur les punitions infligées aux opposants au régime, mais aussi certaines traditions ancrées dans l’imaginaire collectif mais dont les raisons sont parfois obscures (je pense
notamment aux pieds bandés), voire les obligations faites au peuple pour le régime, tel l’envoi de jeunes diplômés dans la campagne chinoise au nom du gouvernement, et l’obligation faite aux parents de plusieurs enfants (alors que la politique de l’enfant unique n’était pas encore en place), de choisir lequel de leur enfant échapperait à ces durs labeurs et continuerait ses études…
Un roman à la force rare, alternant fiction et histoire, et qui a le mérite d’immerger totalement son lecteur.  Pour ma part, j’ai eu du mal à en sortir…. J’ai encore en tête les tisanes de gingembre que Mei-Li prépare à diverses occasions pour soigner ses petits-enfants…

Je tiens à remercier 47286519et les Editions Capture pour ce livre reçu dans le cadre d’un partenariat et cette belle découverte !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

je ne peux que noter ce titre pour prolonger mes lectures asiatiques!

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Ce livre est dans ma wish-list, l’histoire a l’air très belle !

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Comme toi, j’ai bénéficié de ce partenariat et ce livre m’a beaucoup plu.

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

je l’ai dans ma PAL !

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Ca a l’air pas mal du tout comme livre ! Je note !

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Comme mrs pepys, je l’ai reçu pour ce partenariat et adoré ^^

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Ton billet donne vraiment très envie…[flash] De plus, je ne connais pas tellement l’histoire de la Chine non plus… J’ai lu « Le palanquin des larmes » il y a bientôt 20ans maintenant mais j’en garde toujours un excellent souvenir… Bon allez, « La couleur du bonheur » va rejoindre ma très longue wish list… D’ici à ce que je puisse m’acheter ou me faire offrir tout ce qu’elle contient lol… Et à tout lire!… [Clin d oeil] Mais bon, entre la fête des mères, mon anniversaire et Noël on trouvera bien le moyen de la faire baisser tout en enrichissant une belle P.A.L… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

il faut que je le note il a l’air chouette celui ci

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Ca a l’air pas mal. C’est une culture qui m’intéresse et la couverture est très belle.

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

j’ai lu d’autres billets très positifs, du coup , il est déjà dans ma LAL

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

@Esmeraldae : Et tu as bien raison !! @Frankie : Non seulement la fiction est très belle, mais la partie historique et vraiment détaillée et intéressante… @Mme Pepys : Une très belle lecture pour moi aussi… @Clara : Bonne lecture alors ! @Liyah : Je pense que tu ne seras pas déçue… @Lynnae : Un partenariat qui semble faire l’unanimité, chouette ! @Evilysangel : Merci beaucoup ! J’espère que ce roman te plaira ! @Anne Sophie : Il l’est ! @Manu : Disons que c’est une bonne entrée sur l’Histoire de la Chine de cette époque. @Choupynette : Bonne décision… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Bon roman, foisonnant, instructif et agréable à lire, malgré parfois un style un peu bancal et quelques facilités scénaristiques. Un très bon moment dans l’ensemble.

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Je suis entièrement d’accord : un très bon moment dans l’ensemble.

13
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x