Romans jeunesse

L’âge des possibles, Marie Chartres

L’âge des possibles est un roman jeunesse de la libraire et auteure française Marie Chartres. Il est paru en août dernier à L’École des Loisirs.

Saul et Rachel prennent un bus pour Chicago, à l’occasion de leur rumspringa, cette parenthèse rituelle chez les amish qui permet de découvrir le monde pour mieux revenir ensuite de façon définitive dans la communauté. Pour les deux adolescents, ce saut est une expérience aussi intimidante qu’effrayante. Dans la grande ville qu’est Chicago, ils vont rencontrer Temple, venue rejoindre sa soeur à Chicago pour assister à un spectacle de danse. Pour l’adolescente casanière et peureuse, cette échappée citadine est aussi impressionnante. Tous les trois, ils vont apprivoiser leur liberté nouvelle et leurs émotions.

Quel roman, oui, quel roman ! Marie Chartres entraîne son lecteur dans une intrigue aussi touchante que ses personnages, à l’aube de leurs vies et de grandes découvertes.

Portée par une plume aussi poétique que légère, l’histoire de ces trois personnages – quatre en réalité, mais je vous laisse découvrir le quatrième larron de cette échappée citadine – prend l’allure d’un apprentissage autant individuel que collectif. Ce petit groupe va autant apprendre sur lui que sur les autres, au milieu de cette foule grouillante et mouvante qu’est celle d’une mégalopole.

L’idée de départ de deux adolescents amish est très bien menée, Marie Chartres en disant juste assez pour que le lectorat visé comprenne le contexte de vie de la communauté, sans abreuver son récit de détails indigestes.

Enfin, la narration alternée – Rachel, Saul et Temple la prennent en charge – dynamise le roman, rendant chaque chapitre singulier, porté par une voix, celle du personnage, et donnant à voir ses ressentis.

Un roman jeunesse que j’ai dégusté et qui m’a fait ressentir les papillons dans le ventre que j’ai ressentis quand, il y a douze ans, j’ai fait mon Master de littérature de jeunesse et que j’ai découvert bon nombre de pépites. Un roman que je garde précieusement, pour le glisser dans les mains de Zelda, quand elle sera en âge de le découvrir. Merci infiniment L’École des Loisirs pour cette magnifique découverte.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Chicky Poo
1 mois il y a

Il est dans ma liste d’envies, encore plus après t’avoir lue ! Tellement d’envies, si peu de temps, c’est terrible !

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x