Littérature française

Florida, Olivier Bourdeaut

Florida est le dernier roman de l’écrivain français Olivier Bourdeaut. Il est paru la semaine dernière aux éditions Finitiude.

Le jour de ses sept ans, la mère de la narratrice lui fait la surprise de la faire participer à un concours de beauté. Primée, la mini-miss est emportée dans un tourbillon de compétitions hebdomadaires, portée par une mère de plus en plus exigeante et intransigeante. Cinq années durant, elle subit faux-cils, épilations, autobronzant et concurrence à outrance. Et puis un jour, la révélation : elle peut y mettre un terme. Elle peut dire non. Elle peut se venger.

J’avais adoré En attendant Bojangles et j’avais hâte de découvrir ce nouveau roman d’Olivier Bourdeaut, promesse d’un portrait à l’acide de l’univers des mini-miss américaines. Et je n’ai pas été déçue une seconde. Olivier Bourdeaut réussit le tour de force d’un portrait choc d’une société où la beauté est reine. Porté par la voix de l’héroïne, le roman fait mouche et la plongée est aussi drôle que glaçante. La fillette devenue adolescente raconte sans fard son quotidien de paillettes glauques et de compétitions répétitives.

La narration à la première personne permet de prendre en sympathie ce personnage maltraité à l’humour grinçant, à la dérision cinglante, victime devenue bourreau. Le ton est dur, les autres personnages moqués et c’est l’ensemble de cet univers du culte du corps qui est mis en lambeaux. C’est fort, très fort !

La plume d’Olivier Bourdeaut se fond à merveille dans la bouche de cette héroïne, lui prêtant un humour féroce et des descriptions imagées. L’ensemble se dévore d’une traite, presque sans respirer, pour savoir où l’aventure des mini-miss a mené cette enfant devenue grande.

Portrait d’une jeunesse volée et d’un rêve américain de pacotille, Florida est un roman qui résonnera longtemps, c’est évident. Un grand merci aux éditions Finitude de m’avoir permis de le découvrir.

4 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Jostein
3 mois il y a

Je n’ai pas pris le personnage en sympathie mais j’ai compris et apprécié le point de vue choisi par l’auteur. Un livre bien différent de Bojangles mais qui se tient. Et j’apprécie qu’un auteur ne se complaise pas dans un style qui a fait son succès

Chicky Poo
3 mois il y a

Je n’ai lu « En attendant Bojangles » que dans sa version BD, que j’avais adorée. J’ai trouvé le roman il y a peu à 5€, il faudra que je me penche dessus ! Celui-ci me tente aussi, je l’ai vu en librairie cette semaine et il m’a attirée ! Ton avis fini de me donner envie de découvrir 😉

Violette
3 mois il y a

je fais partie de ceux qui avaient un peu moins aimé Bojangles que la moyenne 😉 mais ce thème m’intéresse.

eimelle
3 mois il y a

j’avais beaucoup aimé aussi Bojangles, je pense que je lirai celui là!

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x