Littérature anglaise

La petite boulangerie du bout du monde, Jenny Colgan

La petite boulangerie du bout du mondeLa petite boulangerie du bout du monde est un roman de l’écossaise Jenny Colgan paru en 2015 aux éditions Prisma.

Suite à l’échec de son mariage et de l’entreprise qu’elle avait fondée avec son mari, Polly quitte Plymouth pour Mount Polbearne, un petit port de pêche de Cornouailles, accessible uniquement à marée basse. Sans le sou, elle emménage dans un sinistre appartement situé au-dessus d’une ancienne boulangerie. Loin de tout et de tous, coupée du monde par les marées, la jeune femme tente  de se reconstruire peu à peu et de faire le point sur sa vie. Entre la vie rythmée par la nature et le calme de l’île, Polly se retrouve. Et rapidement, la jeune femme recommence à faire ce qu’elle préfère : fabriquer du pain. D’abord pour se réconforter et s’occuper, la jeune femme est vite assaillie de commandes. Car à Mount Polbearne, il n’y a qu’un seul dépôt de pain industriel tenu par une vieille femme aigrie et les habitants sont très vite attirés par les doux effluves qui s’échappent du four de Polly. Elle qui pensait faire une pause à Mount Polbearne se retrouve rapidement à apprécier cet univers calme, loin de la foule et à se lier avec ses habitants.

Feel good book par excellence, ce roman m’a accompagnée cet été, lorsque je terminais d’écrire mon mémoire. Et je dois vous avouer que j’ai savouré ces pages comme des tartines de pain frais. Prenez une pincée de rupture, rajoutez une once de perte d’emploi sur fond de crise économique, mélangez le tout avec une héroïne déterminée et combative. Laissez reposer sur une petite île de Cornouailles en compagnie de drôles de marins et d’un macareux facétieux et attendez que le tout cuise doucement. A la sortie du four, vous obtenez un roman attachant, portée par des valeurs de solidarité et d’entraide, sur fond de troubles économiques, de romance et de quête identitaire. Si en plus je vous dis qu’il y a toujours une miche de pain qui dore au four et une douce et appétissante odeur qui se répand dans la cuisine, je sens que vous allez fondre…

L’intrigue, même si elle est classique de prime abord, regorge de positif et d’optimisme et renferme de belles surprises. L’entraide est au centre de cette quête identitaire et de cette vie qui s’effondre. Sans mièvrerie (et pourtant ça aurait pu !), avec finesse et parfois une once de mélancolie, Jenny Colgan aborde la question de la quête de soi à travers le personnage de Polly, trentenaire lambda, un peu bancale. Le lieu est cocon, malgré une nature violente, les descriptions de la Cornouailles soignées et il est facile et agréable de se glisser aux côtés de Polly pour l’accompagner dans cette période sombre de sa vie, qui se révèle bien plus lumineuse que prévue.

Pour ma part, vous l’aurez compris, j’ai adoré ce roman doudou et feel good et j’ai même eu l’impression de sentir l’odeur du pain chaud de la petite boulangerie clandestine de Polly lors de ma lecture… Certains pourraient y voir un ramassis de bons sentiments ou répliquer qu’il ne s’agit pas du roman du siècle, j’en concède. Pour ma part, il m’a accompagnée à un moment où j’avais besoin d’une détente facile et rapide et j’étais ravie de me plonger dans ces pages le soir venu. Résultat : j’ai très envie de dévorer la suite, Une saison à la petite boulangerie très vite et de retourner en Cornouailles.

Petit bonus final : les recettes de Polly qui permettent de réaliser les divers pains et viennoiseries indiqués au fil des pages… Un régal ! (je n’en ai encore testé aucune mais promis dès que je passe à l’action j’en rajoute une photo ici !)

D’autres avis sur ce roman : Faelys, FondantoChocolatGalleane, MamzellePotter, etc.

Encore une participation au Challenge Feel Good

40
Laisser un commentaire

avatar
40 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
Anonyme
Invité
Anonyme

La côte de Cornouailles ! Un macareux « facécieux »… Mais peut-être un peu trop « doudou » pour moi ! A bientôt…

Anonyme
Invité
Anonyme

Un très, très bon souvenir, surtout le bébé macareux !

Anonyme
Invité
Anonyme

Je t’en prie, avec plaisir ! Oui j’ai passé un très bon moment dans cette petite boulangerie de Cornouaille.

Anonyme
Invité
Anonyme

Oh, merci pour le lien vers mon avis Et, contente que ce roman t’ait plu

Anonyme
Invité
Anonyme

Oh c’est vrai ? Laquelle ?

Anonyme
Invité
Anonyme

et depuis j’ai testé une recette, super chouette !

Anonyme
Invité
Anonyme

Oui c’est vrai… Moi je me suis régalée !

Anonyme
Invité
Anonyme

Parfait pour ton challenge! C’est assez tentant!

Anonyme
Invité
Anonyme

Définitivement trop doudou pour toi !

Anonyme
Invité
Anonyme

Ah il faut que je rajoute ta chronique alors ! (je l’ai oubliée en rédigeant mon billet, désolée !) Moi aussi j’ai fondu pour le bébé macareux et j’ai même eu les larmes aux yeux par moment (bon ok, avec le mémoire etc. j’étais peut-être un poil émotive 😅)

Anonyme
Invité
Anonyme

J’ai lu les deux tomes cet été et comme toi je me suis régalée, ça fait vraiment du bien ces lectures (et oui, parfaites pour ton challenge) je suis vraiment sortie heureuse de mes lectures, ça marche à fond et les personnages sont vraiment très sympas :0) Je te fais de gros bisous Soukee, je vais essayer d’être un peu plus présente ici (et chez d’autres aussi) mais si seulement je pouvais un peu récupérer d’énergie)

Anonyme
Invité
Anonyme

Le genre de roman qui me plait ! Merci.

Anonyme
Invité
Anonyme

Un de mes romans feel good préféré que j’ai beaucoup conseillé ces derniers temps. Je note pour la recette des cinnamon rolls (en plus ca va être la saison !)

Anonyme
Invité
Anonyme

J’ai bien aimé aussi. Un bon moment de lecture « feel good » en effet. Je te conseille de tester la recette des cinnamon rolls.

Anonyme
Invité
Anonyme

J’ai adoré me plonger dans ces pages et je n’arrête pas de le conseiller et l’offrir autour de moi…

Anonyme
Invité
Anonyme

Je l’ai dans ma Pile A Lire, j’ai hâte de m’y plonger.

Anonyme
Invité
Anonyme

Oh désolée mais je ne peux que t’encourager à succomber… C’est une super lecture doudou parfaite pour la saison ! J’en garde un super souvenir et je ne fais que le conseiller autour de moi !

Anonyme
Invité
Anonyme

Oh mais à chaque fois que je le croise en librairie, je me retiens de l’acheter, tu n’arranges pas les choses ! C’est définitivement le genre de lectures qui me plairait, pour l’hiver !

Anonyme
Invité
Anonyme

J’ai très envie de découvrir le second tome très vite. Merci de ton passage ici L’Or. Je t’embrasse fort. Prend soin de toi surtout, c’est l’essentiel. À très vite !

Anonyme
Invité
Anonyme

La côte de Cornouailles ! Un macareux « facécieux »… Mais peut-être un peu trop « doudou » pour moi ! A bientôt…

Anonyme
Invité
Anonyme

Avec plaisir ! J’espère que tu auras autant de plaisir que moi à le découvrir (c’est mon chouchou niveau feel good ! )

Anonyme
Invité
Anonyme

Un très, très bon souvenir, surtout le bébé macareux !

Anonyme
Invité
Anonyme

Je t’en prie, avec plaisir ! Oui j’ai passé un très bon moment dans cette petite boulangerie de Cornouaille.

Anonyme
Invité
Anonyme

Oh, merci pour le lien vers mon avis Et, contente que ce roman t’ait plu

Anonyme
Invité
Anonyme

Oh c’est vrai ? Laquelle ?

Anonyme
Invité
Anonyme

et depuis j’ai testé une recette, super chouette !

Anonyme
Invité
Anonyme

Oui c’est vrai… Moi je me suis régalée !

Anonyme
Invité
Anonyme

Parfait pour ton challenge! C’est assez tentant!

Anonyme
Invité
Anonyme

Définitivement trop doudou pour toi !

Anonyme
Invité
Anonyme

Ah il faut que je rajoute ta chronique alors ! (je l’ai oubliée en rédigeant mon billet, désolée !) Moi aussi j’ai fondu pour le bébé macareux et j’ai même eu les larmes aux yeux par moment (bon ok, avec le mémoire etc. j’étais peut-être un poil émotive 😅)

Anonyme
Invité
Anonyme

J’ai lu les deux tomes cet été et comme toi je me suis régalée, ça fait vraiment du bien ces lectures (et oui, parfaites pour ton challenge) je suis vraiment sortie heureuse de mes lectures, ça marche à fond et les personnages sont vraiment très sympas :0) Je te fais de gros bisous Soukee, je vais essayer d’être un peu plus présente ici (et chez d’autres aussi) mais si seulement je pouvais un peu récupérer d’énergie)

Anonyme
Invité
Anonyme

Le genre de roman qui me plait ! Merci.

Anonyme
Invité
Anonyme

Un de mes romans feel good préféré que j’ai beaucoup conseillé ces derniers temps. Je note pour la recette des cinnamon rolls (en plus ca va être la saison !)

Anonyme
Invité
Anonyme

J’ai bien aimé aussi. Un bon moment de lecture « feel good » en effet. Je te conseille de tester la recette des cinnamon rolls.

Anonyme
Invité
Anonyme

J’ai adoré me plonger dans ces pages et je n’arrête pas de le conseiller et l’offrir autour de moi…

Anonyme
Invité
Anonyme

Je l’ai dans ma Pile A Lire, j’ai hâte de m’y plonger.

Anonyme
Invité
Anonyme

Oh désolée mais je ne peux que t’encourager à succomber… C’est une super lecture doudou parfaite pour la saison ! J’en garde un super souvenir et je ne fais que le conseiller autour de moi !

Anonyme
Invité
Anonyme

Oh mais à chaque fois que je le croise en librairie, je me retiens de l’acheter, tu n’arranges pas les choses ! C’est définitivement le genre de lectures qui me plairait, pour l’hiver !

Anonyme
Invité
Anonyme

J’ai très envie de découvrir le second tome très vite. Merci de ton passage ici L’Or. Je t’embrasse fort. Prend soin de toi surtout, c’est l’essentiel. À très vite !

Anonyme
Invité
Anonyme

Avec plaisir ! J’espère que tu auras autant de plaisir que moi à le découvrir (c’est mon chouchou niveau feel good ! )