BD et romans graphiques

La nuit est mon royaume, Claire Fauvel

La nuit est mon royaume est le nouvel album de la jeune illustratrice Claire Fauvel, remarquée à Angoulême en 2018 pour La guerre de Catherine, l’adaptation du roman de Julia Billet. Il est paru en février chez Rue de Sèvres.

Nawel est banlieusarde et mène sa vie de lycéenne à Créteil de façon monotone, jusqu’au jour où elle rencontre Alice et que celle-ci lui fait découvrir les Beatles. La jeune fille devient rapidement passionnée de rock et décide de monter un groupe de rock avec son amie. Arrivées à Paris, les deux adolescentes issues de la banlieue se heurtent vite au décalage social et culturel. Nawel, en rupture avec ses parents qui n’acceptent pas ses choix de vie, met toute son énergie au service de sa création musicale. Mais le jour où elle croise Isak Olsen, un jeune et talentueux musicien suédois, son cœur défaille. A la fois fascinée et jalouse de son talent, elle abandonne ses études et son emploi alimentaire pour se consacrer entièrement à la musique et toucher du doigt son rêve. Au risque de se perdre en chemin…

Avec La nuit est mon royaume, Claire Fauvel signe ici un album initiatique des plus intéressants qui retrace le parcours semé d’embûches d’une jeune banlieusarde issue de l’immigration qui déploie toute l’énergie de sa jeunesse au service de son rêve. La jeune Nawel, personnage à la fois en colère et fougueux, décide de passer outre tous les obstacles qui la séparent de son envie de vivre de la scène, à commencer par ses parents, réticents à ses choix de vie, mais aussi Paris, qui cristallise toutes les injustices sociales et culturelles dont elle est victime. Son entrée dans la vie d’adulte n’est ni douce ni facile, mais la jeune femme s’accroche à son rêve et à ses créations musicales, dans le but de percer, elle aussi, dans la nuit.

La nuit, justement, personnage central de l’intrigue, est le lieu de tous les possibles, des rencontres comme des découvertes musicales, des errances de l’héroïne comme de ses angoisses. L’auteure traite ces dernières avec une justesse psychologique intéressante et fait de Nawel un personnage dense, intense et diablement vraisemblable.

Les planches se suivent et ne se ressemblent pas, tant dans leur découpage que dans les couleurs utilisées. Les scènes de nuit, dominantes dans l’intrigue, permettent d’intéressants contrastes, tandis que la musique est l’occasion pour l’auteure de brouiller les frontières des vignettes et de flouter la temporalité sur scène.

Un one-shot sombre, tant dans sa palette que dans son sujet, mais une réussite indéniable et un album qui hante, une fois la dernière page tournée. Un grand merci aux Éditions Rue de Sèvres pour la découverte de cet album.

Cette semaine, c’est  Moka  qui nous accueille chez elle et rassemble les billets des amoureux des bulles !

26
Laisser un commentaire

avatar
12 Fils de commentaires
14 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
13 Auteurs du commentaire
SoukeeMyleneStephieNoukettePatiVore Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
Moka
Invité

Je n’étais pas tentée plus que ça, mais au fil des chroniques, je commence à fléchir plus que sensiblement…

Alexielle
Invité

La même chez moi, Moka ^^

Natiora
Invité

Je ne me jetterais pas dessus mais si je le vois à la médiathèque je l’emprunterai.

Chicky Poo
Invité

Hum, je suis curieuse, la couverture est très réussie et le scénario m’a l’air bien intéressant !

Bouma
Invité

tu en conseillerais la lecture à partir de quel âge ? pour savoir si je peux la proposer à mon fils de 11 ans ?

Nathalie
Invité

Pourquoi pas ? Déjà noté sur mon cahier…

Alexielle
Invité

Je ne serais pas aller spontanément vers cette BD et son histoire mais tu en parles tellement bien ! Allez, je note ^^

Lili
Invité

Oh tiens, l’histoire me tente bien ! Le rock, tout ça… <3

Caro
Invité

Pour l’autrice, et parce que les billets que j’ai pu lire à son propos sont bons, je suis très tentée !

PatiVore
Invité

Je ne connais pas, ni sa précédente BD, mais pourquoi pas si je peux l’emprunter !
Bonne continuation à toi !

Noukette
Invité

J’avais aimé La guerre de Catherine, tenté par celui ci du coup !

Stephie
Invité

J’ai vraiment passé un excellent moment avec cette BD moi aussi 😉

Mylene
Invité

j’ai adoréééééééééééé cette lecture !!!!