Essais

La fille de cinquante ans, Malin Lindroth

La fille de cinquante ans est un essai autobiographique de la romancière, poète et dramaturge suédoise Malin Lindroth. Il est paru en janvier 2021 aux éditions Globe.

Une vie remplie, foisonnante, riche d’amis et de connaissances mais un célibat depuis trente ans. Malin Lindroth, se retourne sur sa vie et revient sur ce qui l’a conduite à être célibataire et sans enfant à la cinquantaine et surtout, comment exister dans une société normée où le couple domine.

Voilà un texte fort intéressant, et je comprends, une fois sa dernière page tournée, qu’il ait fait grand bruit à sa sortie en Suède. L’auteure se dévoile en toute pudeur et raconte son parcours, ses interrogations, ses doutes et ses hésitations face à sa situation. L’humilité avec laquelle elle se dévoile offre au texte, très poétique, une portée universelle. Elle y interroge la notion d’amour, de vie à soi, de choix, et avec une plume d’une poésie rare, réhabilitent les femmes qui, comme elles, ont fait un pas de côté.

J’ai été particulièrement touchée par les mots de Malin Lindroth, ses réflexions sans animosité aucune, malgré celle qu’elle peut susciter, ses doutes mais aussi sa simplicité. Comme si sa vie avait pris un tournant sans qu’elle s’en aperçoive et qu’elle s’était réveillée à cinquante ans en se rendant compte qu’elle n’aurait pas d’enfant.

Un texte fort, au nom des femmes qui ont fait un choix de vie différent – ou qui ont une vie différente – que la vie en couple, des femmes qui ont pourtant toujours envie d’aimer, de vivre, d’être aimée et respectée. Un très beau texte que j’ai adoré découvrir.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x