Thrillers

La Tour noire, Louis Bayard

9782749113234FS

Présenté comme «  le meilleur thriller de l’année «  par le Washington Post et encensé par la critique Outre-Atlantique, La Tour noire est le second roman du journaliste américain Louis Bayard publié en France.

Paris, 1818. Hector Carpentier, étudiant en médecine, est accusé du meurtre d’un homme qu’il n’a jamais vu. Dans la poche de la victime, le nom et l’adresse du jeune étudiant sont inscrits sur un papier. Appréhendé par le célèbre Vidocq, le jeune homme est embarqué  à son insu dans une intrigue politique haletante. Alors que le contexte politique et social du pays est trouble, certains semblent douter du décès du Dauphin, Louis XVIII, à la prison du Temple

Cette lecture m’a déroutée dès les premières pages par son style. A mi-chemin entre le témoignage et la confession, le début du roman m’a vraiment surprise. Le narrateur – Hector Carpentier – s’adresse directement au lecteur, procédé que je déteste, tant il empêche de s’immerger complètement dans l’intrigue. Le héros raconte donc son histoire à un « vous » qui n’est autre que le lecteur. Le roman alterne entre cette confession du héros et un autre narrateur (dont on apprend au fil de la lecture l’identité) qui relate les conditions d’un détenu dans une prison.

Passé cette première impression peu encourageante, j’ai été agréablement surprise par cette lecture. Car malgré cet effet de style qui m’a dérangée, je suis néanmoins rentrée dans ce roman tant l’auteur déploie de connaissances intéressantes sur cette période. A partir d’un point trouble de l’Histoire – la mort présumée du jeune Dauphin dans sa geôle sans que l’on ait retrouvé sa dépouille – Louis Bayard brode une fiction haletante au rythme trépidant. L’intrigue est bien construite, les personnages  sont certes peu esquissés mais sans être caricaturaux (notamment Vidocq) et le rythme rapide. Malgré une fin un peu rocambolesque et qui aurait mérité, peut-être, un développement plus important, j’ai passé un bon moment avec ce roman.

Je remercie 53811911_p et Les Éditions Le Cherche-midi pour cette lecture reçue dans le cadre d’un partenariat

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Je suis justement en train de le lire, et pour l’instant j’accroche bien ! Ouf, tu n’en dis pas trop sur la fin

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

finalement il n’a pas l’air si génial que ça… tout du moins pas autant que le prétend le Washington post

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

@Neph : Non, t’inquiètes ! Hors de question de spoiler quoi que ce soit dans mes billets, c’est pas drôle… Bonne lecture ! @Anne Sophie : Non, c’est sûr. C’est toujours accrocheur de voir ça, mais je me méfie souvent de ce genre de distinction… surtout quand l’auteur est journaliste dans ledit journal !

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Je l’ai dans ma PAL, mais pour le moment je suis plus portée sur les livres jeunesse.

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Eh bien moi, je me suis plutôt ennuyée, je m’attendais à quelque chose de bien plus original…

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Je ne suis pas vraiment tentée mais il faut dire que je viens de finir l’excellentissime L’âme du mal de Chattam…

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

@Leiloona : Tu as bien raison ! @Ys : C’est vrai que l’originalité n’est pas forcément au rendez-vous mais j’ai quand même passé un bon moment.
@Véro : Ah… Je te comprends ! Même si je n’ai jamais lu M. Chattam

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

J’ai aimé aussi. Pas un coup de coeur mamis ça m’a plu en général!

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

@Karine : Même sentiment que toi : pas un coup de coeur, mais un bon moment quand même !

9
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x