Essais

La symphonie du vivant, Joël de Rosnay

La symphonie du vivant est le dernier essai du scientifique et écrivain français Joël de Rosnay. Il est paru en 2018 aux Éditions Les liens qui Libèrent.

La découverte de l’épigénétique a révolutionné le monde scientifique de ces cinquante dernières années. Alors que nous croyions que notre patrimoine génétique nous déterminait, les scientifiques ont en effet mis en lumière le fait que nos habitudes de vie – alimentation, stress, sport, etc. – influaient sur la façon dont nos gènes s’expriment. Joël de Rosnay revient sur cette révolution de l’épigénétique et nous invite à réfléchir aux implications qu’elle a sur notre vie et les changements sociétaux qu’elle permet.

Je ne m’étais jamais réellement penchée sur la question de l’épigénétique. Si je connaissais cette avancée scientifique, j’avoue que je n’avais pas priorisé le sujet et il aura fallu qu’on m’offre cet essai pour que je m’y intéresse davantage (du reste, Flo, si tu passes par ici, merci ! 😀 ).

Joël de Rosnay se penche sur la question et la rend accessible en la vulgarisant. Présentant dans un premier temps les bases de l’épigénétique, il balaye les dernières avancées dans le domaine de la génétique – et notamment les questions d’ADN poubelle et le caractère adaptatif des gènes – avant d’expliquer à proprement parler comment changer sa vie et l’expression de ses gènes grâce à son hygiène de vie. Il va plus loin, ensuite, en expliquant comment appliquer l’épigénétique à une révolution sociétale, ou comment collectivement, nous pouvons changer l’avenir.

Si j’ai été passionnée par le début de cet essai et son érudition à la fois très accessible, j’avoue avoir été un peu moins convaincue par sa forme, parfois un peu brouillonne, et les conseils à proprement parler pour changer sa vie, que j’ai trouvés trop rapides. Joël de Rosnay passe très rapidement sur cette partie (alimentation, sport, méditation, etc.) pour se focaliser plutôt sur l’épimémétique, la modification de l’expression de l’ADN sociétal par le comportement des individus. Reste que, résolument optimiste, l’auteur encourage le partage, l’altruisme, l’empathie, la solidarité pour modifier ensemble et en profondeur la société. Et ça, ça fait du bien à lire.

Malgré ces quelques bémols, un essai que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir et qui m’a permis de réfléchir aux notions d’épigénétique et d’épimémétique. Une belle façon de se mettre à jour sur les avancées de la science sur la question, de façon claire et accessible.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
Oldest
Newest
Inline Feedbacks
View all comments
Chicky Poo
27 jours il y a

Il a l’air intéressant, mais j’avoue que ce n’est pas un sujet qui me passionnerait… Et pas sûre que j’y comprenne grand-chose, j’avoue que tout ça est un peu flou pour moi ^^

FondantGrignote
26 jours il y a

Un thème qui trouve des échos, surtout en ce moment… Je note cette référence, pour moi mais aussi pour ma maman, qui sera d’emblée emballée, en particulier si c’est facile d’accès et clair !
PS – Sur ton avant-dernière photo insta (et là, je suis à peu près certaine qu’il s’agit de votre cuisine :-D), le biberon en verre décoré est trop chouette ! (il me semble reconnaître les dessins de chez MAM – on a été de grands fans de la marque après l’allaitement ^_^)
Grosses bises à toi et à la puce en approche 😉

FondantGrignote
25 jours il y a
Reply to  Soukee

J’ai bon ! J’ai bon ! J’ai bon ! ;-D

6
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x