BD et romans graphiques

Les Indésirables, Kiku Hughes

Les Indésirables est le premier album en partie autobiographique de la dessinatrice americano-japonaise Kiku Hughes. Il est sorti en janvier dernier aux éditions Rue de Sèvres.

Kiku est une jeune americano-japonaise de 16 ans. En visite à San Francisco avec sa mère sur les traces de ses grands-parents japonais, la jeune fille vit une expérience étrange : elle fait un voyage dans le temps incontrôlé et se retrouve dans les années 40, alors que les américains décident d’interner dans des camps tous les japonais résidant aux États-Unis, suite à l’attaque de Pearl Harbor. La jeune fille ne comprend pas ce qui lui arrive, jusqu’à ce qu’elle rencontre celle qui deviendra par la suite sa grand-mère. Coincée dans cette époque, Kiku partage le quotidien de 120 000 citoyens nippo-américains suspectés d’être des ennemis du pays.

Je ne connaissais absolument pas cet épisode de la Seconde Guerre mondiale avant d’ouvrir cet album. Nulle part je n’avais croisé le sort des résidents japonais sur le sol américain avant cette lecture et celle-ci m’a glacée. Kiku Hughes se penche sur la question en mêlant Histoire, histoire personnelle et fiction. Manquant d’éléments sur son histoire familiale pour retracer la vie d’Ernestina Teranishi, sa grand-mère, la jeune auteure brode un pan de sa vie à partir des éléments qu’elle a pu recueillir. Bien documenté sur le sujet de ces camps, l’album propose une approche qui évite l’écueil d’un documentaire indigeste tout en permettant d’en apprendre beaucoup. En se transformant en personnage, Kiku Hughes offre une dimension fictionnelle intéressante et comble les lacunes de son histoire familiale.

L’album, publié l’an dernier aux États-Unis, pendant le mandat présidentiel de Donald Trump, permet de faire un parallèle intéressant entre la situation mondiale actuelle et le passé.

Le dessins, simple, va à l’essentiel en offrant des couleurs douces et un intéressant jeu d’ombres. L’album est découpé en chapitres, comme un roman, pour aborder la lecture – et par là même la détention de Kiku – de façon structurée.

Une excellente découverte que cette lecture, sur un sujet malheureusement trop méconnu de l’Histoire. Merci Rue de Sèvres pour cette découverte.

Cette semaine, c’est Moka qui nous accueille chez elle et rassemble les billets des amoureux des bulles !

Un mois au Japon chat.jpeg
Et un billet pour Un mois au Japon, le challenge organisé par Lou et Hilde
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

28 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Moka
18 jours il y a

J’aime l’idée que la BD remette en lumière certains temps historiques méconnus du grand public !

Cristie
17 jours il y a

Il n’ y avait pas que des camps de japonais. Les coréens ont eu le droit au même sort malheureusement.

Stephie
17 jours il y a

Un peu partagée sur le côté « rêve et saut dans le temps », mais j’ai aimé découvrir cette période historique

Noukette
17 jours il y a

Un album qui m’attend sur mes étagères, il a tout pour me plaire !

PatiVore
17 jours il y a

Je connaissais parce que Julie Otsuka en parle dans Certaines n’avaient jamais vu la mer et j’avais déjà vu ça dans des documentaires mais cette BD me fait très envie, j’espère que la bibliothèque l’a achetée pour pouvoir la lire !

PatiVore
17 jours il y a
Reply to  Soukee

Merci Soukee, la bibliothèque a acheté cette BD, je vais pouvoir l’emprunter !

Fanny
17 jours il y a

Je ne connaissais pas non plus ce pan de l’Histoire. Merci aux bandes dessinées de lever le voile sur des épisodes inconnus.

eimelle
16 jours il y a

un thème intéressant, c’et important d’en parler!

Jérôme
14 jours il y a

Il m’attend cet album. Le sujet me rappelle Certaines n’avaient jamais vu la mer, un excellent roman.

Blandine
14 jours il y a

J’ai déjà lu sur les Nisei et c’est vraiment terrible. Et je veux lire cet album

Mylene
14 jours il y a

j’avais moi aussi découvert ce pan de l’histoire avec cette BD et je l’ai trouvée vraiment top !!

Chicky Poo
13 jours il y a

Je l’ai vu passer plusieurs fois sur Instagram, il a l’air intéressant. Je n’ai jamais entendu parler non plus de cet épisode de la Guerre 🙁

gambadou
13 jours il y a

J’ai eu connaissance de cette histoire grâce à une amie américaine d’origine japonaise dont le père a été dans ces camps. Intéressant.

Caro
13 jours il y a

J’en ai déjà entendu parler en bien, et je l’ai emprunté la semaine dernière… 😉

28
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x