BD et romans graphiques

Par la force des arbres, Dominique Mermoux et Édouard Cortès

Par la force des arbres est une adaptation signée Dominique Mermoux et Edouard Cortès, d’après le récit éponyme d’Edouard Cortès. L’album est paru en mars dernier aux éditions Rue de Sèvres.

Mis à mal par sa vie d’agriculteur, Edouard Cortès décide de se retirer du monde. Son choix ? Une cabane, dans une forêt périgourdine près de chez lui, qu’il construit de ses mains. Prendre de la hauteur pour se libérer du monde d’en bas, voilà ce que Edouard fait pendant quelques mois. Loin du tumulte, de l’agitation, de sa famille aussi, il se replie en pleine forêt pour mieux se retrouver et se reconstruire. Là, dans le silence et la contemplation, au rythme de la nature, il retrouve goût à la vie.

Qu’on se le dise : j’ai été extrêmement touchée par le récit d’Édouard Cortès. Cette réponse à la dépression, sa réponse à son mal-être, est empreinte d’une poésie et d’une réflexion d’une rare finesse. L’auteur s’auto-analyse en même temps qu’il se retire du monde et fait du théâtre de la nature sa fenêtre de pensée. Un peu à la manière de Sylvain Tesson et de son excellentissime Dans les forêts de Sibérie, Édouard Cortès s’offre une parenthèse de solitude, un tête avec lui-même pour mieux revenir dans le monde des vivants. C’est fort, c’est évidemment émouvant, et Dominique Mermoux offre à l’ensemble une entité visuelle marquante.

Les doubles pages se succèdent et ne se ressemblent pas. Tour à tour odes à la faune et à la flore, au quotidien et à ses préciosités, elles alternent avec des souvenirs d’un passé douloureux dont l’auteur se répare au jour le jour. Le trait de Dominique Mermoux est d’une rare précision – certains oiseaux, notamment, étant criant de vérité – et offre un dynamisme à ce récit de l’immobilité et du silence. C’est à la fois vivant et calme, grouillant de vie et solitaire, sonore et silencieux. Bref, une réussite.

Un magnifique album sur la résilience aux allures de guide naturaliste dont la lecture m’a laissée, en tant que thérapeute, une très forte impression. Un grand merci aux éditions Rue de Sèvres qui m’ont permis de découvrir cet album.

Chez Fanny
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fanny
9 mois il y a

J’ai aussi aimé même si j’ai trouvé certaines phrases un peu bateau. Mais dans l’ensemble, c’est réussi et c’est une vraie bulle d’air.

eimelle
9 mois il y a

il a l’air magnifique !

Mylene
9 mois il y a

j’avais beaucoup aimé ma lecture !

Chicky Poo
9 mois il y a

Celui-ci je le veux ! Il est dans ma liste d’envie 🙂

Enna
9 mois il y a

Je suis très tentée!

10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x