BD et romans graphiques

Le château des animaux T.1 Miss Bengalore, Xavier Dorison et Félix Delep

Miss Bengalore est le premier tome de la série Le château des animaux imaginée par Xavier Dorison et mise en images par Félix Delep. Il est paru en septembre 2019 chez Casterman.

Il n’y a plus d’hommes dans le château. Seulement des animaux. Sous la coupe du cruel président Silvio et de sa clique de chiens de garde, poules, canards, lapins, chats et autres se tuent à la tâche pour le soi-disant bien de la communauté. Les réserves sont maigres, dans cette France d’entre deux-guerres, et le sentiment d’injustice commence à sourdre. Miss Bengalore, une jeune chatte craintive qui élève seule ses chatons depuis le décès de leur père sur un chantier, s’allie à César, un lapin aux mœurs légères, pour fomenter une rébellion. Guidés par Azélar, un vieux rat aux idées révolutionnaires, ils s’inspirent de Gandhi pour résister par le rire et la désobéissance.

Cela fait bien longtemps que je vois les deux premiers tomes de cette série fleurir lors de nos rendez-vous des amoureux des bulles les mercredis. Ainsi, quand je les ai vus à la médiathèque, je n’ai pas hésité une seconde. Revisitant La ferme des animaux d’Orwell, Le Château des animaux est une série qui interroge et ne laisse pas indifférent. Dans ce premier tome, c’est la mort de l’oie Marguerite, sacrifiée sur l’autel de la justice, qui met le feu aux poudres. Les animaux n’en peuvent plus d’être exploités par Silvio et sa clique mais ne savent pas comment commencer. La voie de la non-violence, prônée par Azélar, leur semble juste. Mais à quel prix…

Je ne vous le cache pas, j’ai été dérangée par cette lecture. Émue parfois aux larmes, en colère avec un fort sentiment d’injustice souvent, révoltée aux côtés des opprimés quasi tout le long. J’ai évidemment fait le parallèle avec bien des situations dans notre Histoire, d’hier et d’aujourd’hui.

Le dessin de Félix Delep est une petite merveille qui offre une dimension majestueuse au propos très juste de Xavier Dorison. Le trait est léché, les couleurs profondes et l’ambiance générale glaçante. De mon côté, j’ai été happée par ce premier tome et j’ai enchaîné directement avec la lecture du second, avide de savoir si la rébellion allait porter ses fruits… Et j’attends maintenant la suite de cette série prévue comme une quadrilogie. Un conseil : ne passez pas à côté, mais prévoyez un moment où vous avez les nerfs solides. Ce n’est pas une jolie fable que vous allez découvrir en ouvrant Le Château des animaux. Mais sa lecture est nécessaire.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
sabine ariscon
3 jours il y a

J’adhère au dessin en effet, il est superbe ! En revanche le scénario m’attire beaucoup moins. Je ne suis pas très fan des personnages animaux..

Amandine
3 jours il y a

J’aime beaucoup cette BD pour l’écho qu’elle fait à notre propre société. Et puis, il faut avouer que les planches sont sublimes.

Noukette
3 jours il y a

Comme toi, je tourne autour de cette série depuis un bon moment ! Il me les faut !

Bidib
3 jours il y a

j’ai offert le premier tome à ma fille, faut que je lui pique ^^

Nathalie
3 jours il y a

J’ai adoré les deux premiers tomes !

Mylene
21 heures il y a

le dessin me tente énormément donc je note cette BD !!!

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x