Littérature américaine

Le portrait de Madame Charbuque, Jeffrey Ford

Je n’avais pas du tout prévu de découvrir ce roman, mais suite à une erreur dans un partenariat, il a atterri entre mes mains et je n’ai pas pu m’empêcher de me plonger dedans.

New York, fin XIXe. Piambo est un peintre à la mode que la haute société sollicite pour des portraits.
Lorsque une mystérieuse femme l’engage pour faire son portrait sans qu’il ne la vît, Piambo est intrigué et accepte. Débute alors une série d’entretien avec Madame Charbuque, cette mystérieuse commanditaire cachée derrière son paravent. Envoûté par cette femme manipulatrice, Piambo se trouve rapidement pris dans un jeu dangereux.

J’ai été moi aussi envoûtée par cette intrigue, dévorant ce livre en trois jours ! L’histoire de cette femme mystérieuse qui se dissimule derrière un paravent et que personne n’a le droit de voir m’a tout simplement fascinée.
La plume de Jeffrey Ford est fluide, la traduction de l’américain ne comporte pas de lourdeurs et le lecteur est très vite transporté dans cette intrigue.
Les similitudes avec Le portrait de Dorian Gray
sont nombreuses, mais Jeffrey Ford a eu la bonne idée de désamorcer
cette impression de déjà vu en évoquant le roman d’Oscar Wilde en
l’évoquant dès la deuxième page de son roman.

Les personnage sont peu nombreux car l’auteur a décidé de centrer sa narration sur son héros et sa relation avec Madame Charbuque. C’est un procédé narratif très intelligent   car il permet au lecteur de se sentir tel un personnage dans ce simili huis-clos étouffant.
La tension monte au fil des pages et le danger devient de plus en plus prégnant, obligeant le lecteur à lire vite pour en savoir plus.
Une très bonne lecture en somme, malgré une fin peut-être un peu décevante…

Je tiens à remercier
livraddict et LDP pour ce roman reçu dans le cadre d’un  partenariat. 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Il a l’air chouette ce livre! Je note

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Si la fin est décevante, je passe !

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Je l’avais noté suite à un article de Manu, et ton avis ne fait que confirmer : c’est un livre à lire !

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Je n’avais pas trouvé la fin décevante perso et ce livre avait été un coup de coeur

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Je l’ai trouvé dans ma boite aux lettres en rentrant de vacances, je vais le commencer bien vite, ton avis m’encourage

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

Rien que la couverture me donne envie, alors si en plus tu l’as dévoré, je le note.

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

C’en est un que je veux lire depuis un mautadit bout de temps… va falloir que je le trouve. J’aime la couverture et il est question de peinture, en plus. Que demander de plus!

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

@Livresque : Oui, j’ai passé un bon moment ! @Clara : Disons que l’éditeur promet des choses que le roman ne tien pas… C’est dommage…
@Lounima : Oui, c’est à lire !
@Manu : Moi je m’attendais à davantage et j’avais fomenté beaucoup de dénouements dans ma tête… Du coup, le dénouement arrivé, j’ai été déçue.
@Lalou : Bonne lecture ! @Alex-Mot-à-Mots : J’espère que ça te plaira !
@Karine : C’est certain, que demander de plus ?

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x