Essais

Le bonheur : la chance n’arrive jamais par hasard… Eckart Von Hirschhausen

lebonheur-zLe bonheur : la chance n’arrive jamais par hasard est un essai du physicien et comédien allemand Eckart Von Hirschhausen paru en 2011 en France.

Ce livre se présente comme un guide, une aide, pour trouver le bonheur aujourd’hui. Scindé en cinq sphères, le bonheur est présenté comme un état accessible par tous tous les jours. Qu’il passe par des rapports sociaux, une part de chance, un défi personnel ou encore la détente, le bonheur tient souvent à peu de choses.

Pourquoi avoir lu ce livre ? Je ne sais pas réellement… J’ai été intriguée par la présentation de l’éditeur, attirée notamment par l’humour sensé être omniprésent…
D’humour, je n’en ai pas vraiment décelé. Et puis je n’ai pas trouvé de réponses dans ce livre, dans ces réflexions lancées parfois de façon désordonnée.
J’aurais aimé une réflexion plus profonde, un cheminement intellectuel de l’auteur, une réelle plus-value que je n’ai pas eu l’impression de trouver ici. Faire référence au bouddhisme est attendu voire éculé, merci bien. Trop de poncifs, d’encouragements et de compassion qui m’ont littéralement, et pour un long moment, écoeurée et vaccinée contre les livres de développement personnel. S’il suffit de découper un pingouin ou de résumer sa réflexion à énoncer que le bonheur équivaut à manger du chocolat ou aimer les siens, je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’écrire un livre.
Si certains ont pu trouver quelque chose qui les a aidés dans ce livre, tant mieux. Ce n’est pas mon cas. Au mieux, je l’ai trouvé facile.

Je tiens néanmoins à remercier   logo2   et les éditions   pour ce roman reçu dans le cadre de l’Opération Masse Critique

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

tu as lu « être heureux n’est pas nécessairement confortable »?? ça peut te réconcilier avec les livres de développement personnel

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

@nesto : Hihi ! Quelle audace de me parler d’un autre livre de développement personnel après cet article un peu assassin, je l’avoue… Je ne connais pas, mais venant de toi, je note. Je te connais assez pour savoir que tu ne me conseilles pas ce titre en l’air !

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

« Le développement personnel » sous cette forme, je crains, un peu, beaucoup même ! Comme s’il suffisait de lire quelques mots bien posés, qui – un peu comme les paroles de la voyance – résonnent (et raisonnent) en nous, pour tirer quelque enseignement personnel qui permettrait de transformer ce que nous n’aimons pas trop en nous. Pour moi, le développement personnel, c’est un travail de fond, qui, s’il peut s’accompagner de lectures, n’en reste pas moins « personnel » (au sens profond du terme). Alors, je passe

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

@Tinusia : On est deux !

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

perso
je crois que les livres de developpement personnel (les bons!) servent: soit de déclic, soit font écho à un travail déjà engagé par ailleurs la solution ne vient jamis d’eux mais de nous (évidemment!); ils ne servent pas à grand chose à part pê à se refaire une petite piqure de rappel ^^

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

@nesto : Tu as raison, ça ne peut pas être une lecture isolée dont on attend quelque chose. Mais tout dépend là encore de le qualité du livre en question !

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

tu as lu « être heureux n’est pas nécessairement confortable »?? ça peut te réconcilier avec les livres de développement personnel

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

@nesto : Hihi ! Quelle audace de me parler d’un autre livre de développement personnel après cet article un peu assassin, je l’avoue… Je ne connais pas, mais venant de toi, je note. Je te connais assez pour savoir que tu ne me conseilles pas ce titre en l’air !

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

« Le développement personnel » sous cette forme, je crains, un peu, beaucoup même ! Comme s’il suffisait de lire quelques mots bien posés, qui – un peu comme les paroles de la voyance – résonnent (et raisonnent) en nous, pour tirer quelque enseignement personnel qui permettrait de transformer ce que nous n’aimons pas trop en nous. Pour moi, le développement personnel, c’est un travail de fond, qui, s’il peut s’accompagner de lectures, n’en reste pas moins « personnel » (au sens profond du terme). Alors, je passe

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

@Tinusia : On est deux !

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

perso
je crois que les livres de developpement personnel (les bons!) servent: soit de déclic, soit font écho à un travail déjà engagé par ailleurs la solution ne vient jamis d’eux mais de nous (évidemment!); ils ne servent pas à grand chose à part pê à se refaire une petite piqure de rappel ^^

Anonyme
Anonyme
2022 années il y a

@nesto : Tu as raison, ça ne peut pas être une lecture isolée dont on attend quelque chose. Mais tout dépend là encore de le qualité du livre en question !

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x