Romans jeunesse

Les Willoughby, Lois Lowry

Les Willoughby est un roman jeunesse écrit et illustré par l’américaine Lois Lowry. Il est paru en 2010 à L’École des Loisirs avant d’être réédité ce mois-ci avec une nouvelle couverture rouge brillante.

Les quatre jeunes enfants Willoughby habitent avec leurs parents une demeure ordinaire, dans une ville ordinaire et mènent une vie tout ce qu’il y a d’ordinaire. Mais Timothy, A et B (les jumeaux Barnaby que leurs parents ont surnommés A et B) et Jane décident un jour de se débarrasser de leurs parents peu affectueux. Ça tombe bien, leurs parents ont décidé de partir en voyage et de vendre la maison durant leur absence, laissant les quatre enfants à la charge d’une nourrice qui semble revêche. Heureusement, les apparences sont trompeuses et la vie des enfants va rapidement prendre un nouveau tournant !

Je connaissais Lois Lowry pour Le Passeur, le roman qui l’a fait sortir de l’ombre en 1994 et découvert durant mes études de littérature de jeunesse (mais que je vais relire bientôt tant j’en ai des souvenirs parcellaires !). J’étais très curieuse à l’idée de découvrir un autre de ses romans et je dois dire que j’ai été complètement charmée. Si le début m’a évidemment fait penser aux Désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire de Lemony Snicket (lu bien avant la création de mon blog !), finalement il n’en est rien.

Lois Lowry signe un roman optimiste et joyeux, malgré des circonstances graves. Les enfants Willoughby sont victimes de violences éducatives ordinaires, c’est certain – Timothy, l’aîné, en profitant pour prendre l’ascendant psychologique sur ses frères et sœur – mais se sortent rapidement de cette situation de carence affective par l’intermédiaire d’une nounou douce et excellente cuisinière, qui remet de l’ordre et de l’amour dans la maisonnée.

Autour de la petite famille gravitent des personnages secondaires tout aussi intéressants – un milliardaire éploré depuis la disparition de sa femme et son fils dans un accident de train, un bébé trouvé sur un perron, notamment – qui vont peu à peu transformer leurs vies, entraînés par le tourbillon positif que sont les quatre Willoughby.

Porté par un humour mordant et illustré par des dessins au charme désuet, le roman semble tout droit sorti d’une vieille malle d’un grenier. Il y a quelque chose de suranné dans cette histoire pourtant simple où l’amour et la douceur font des miracles et où les cookies tout chauds remplacent poussière et indifférence.

Un petit bijou de littérature de jeunesse dévoré ce matin avec une tasse de thé. A garder précieusement dans sa bibliothèque pour le prêter aux enfants de passage ou à offrir autour de soi pour Noël. Merci  beaucoup L’École des Loisirs pour cette très belle découverte et ce roman doudou !

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Chicky Poo
9 mois il y a

Comme toi, je ne connais que Le Passeur, du coup je suis curieuse de découvrir celui-ci, tu me donnes envie =)

Nathalie
9 mois il y a

Voilà qui devrait bien me plaire !! Le passeur est dans ma pal depuis une éternité…

4
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x