Littérature anglaise

Une rencontre au bord de l’eau, Jenny Colgan

Une rencontre au bord de l’eau est le second tome de la trilogie de la romancière Jenny Colgan débutée par Une saison au bord de l’eau. Il est paru en juin 2019 aux éditions Prisma.

Flora Mackenzie a définitivement quitté Londres et posé ses valises sur l’île de Mure, où elle a grandi. Elle y tient le café qu’elle a ouvert il y a quelques mois, le Seaside Kitchen et s’épanouit dans cette vie plus calme et proche de la nature. Seule ombre au tableau, son histoire avec Joël, son ancien chef, un avocat américain aussi ténébreux qu’accro au travail. Alors que leurs débuts avaient semblé prometteurs, Flora doute maintenant de leur idylle, alors que Joël passe des semaines entières loin de Mure pour s’occuper des affaires de Colton, le petit ami milliardaire du frère de Flora. De son côté, Lorna, la meilleure amie de Flora, en pince pour Saïf, l’énigmatique médecin syrien réfugié sur l’île qui attend désespéramment des nouvelles de sa famille.

Si vous commencez à me connaître, vous savez que depuis ma découverte de Jenny Colgan il y a 4 ans, je me régale à chacun de ses romans. Et si j’avais été surprise par le tournant plus sombre d’Une saison au bord de l’eau – abordant notamment les thèmes du deuil et de la solitude – j’ai néanmoins abordé ce second volet des aventures de Flora avec beaucoup d’entrain durant le Read-a-thon gourmand organisé il y a quelques jours par Fondant et Bidib.

Et je n’ai pas été déçue de ma lecture, au contraire. Jenny Colgan continue de soigner l’univers qu’elle a imaginé sur l’île de Mure et offre davantage de profondeur psychologique à ses personnages. Son intrigue se complexifie, même si elle reste assez prévisible dans le fond, et aborde des thématiques assez contemporaines, avec notamment la question des réfugiés politiques ou de l’environnement.

Je me suis encore plongée avec plaisir dans ces pages, m’imaginant moi aussi sur la petite île écossaise de Mure, battue par les vents et les vagues. Et Jenny Colgan sort de ses habitudes en offrant à son lecteur un cliffhanger intéressant qui m’a donné qu’une seule envie : découvrir Noël au bord de l’eau, le dernier tome de cette trilogie feel good qui sort le 1er octobre.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Chicky Poo
1 mois il y a

J’ai découvert Jenny Colgan avec cette série (qui reste ma préférée), ensuite j’ai enchaîné avec « La petite boulangerie du bout du monde » que j’ai adorée aussi. Par contre, j’ai lu l’hiver dernier « Le cupcake café sous la neige » et là, j’ai peiné dans ma lecture… J’ai son nouveau roman sous le coude, il me manque juste le temps ^^
Belle journée !

FondantGrignote
1 mois il y a

Un joli moment lecture, assurément !!! 🙂 Vive Jenny ! Grosses bises !

Samarian
1 mois il y a

Je me suis procuré le tome 2, mais je n’ai pas le tome 1 …
J’avais beaucoup aimé La petite boulangerie au bout du monde, j’avais hâte de découvrir cette série. Il va donc falloir que j’attende encore un peu.

Le blog de Ma Bouquine Liste

J’ai adoré le tome 1, Une saison au bord de l’eau, et j’ai hâte de me plonger dans ce 2ème opus. Je trouve que c’est tout à fait à la hauteur de la trilogie de La petite boulangerie du bout du monde, alors que curieusement j’ai bien moins accroché avec Rendez-vous au Cupcake Café…

8
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x