Pastiches

Le Mandala de Sherlock Holmes, Jamyang Norbu

le_mandala_de_sherlock_holmesLe Mandala de Sherlock Holmes est un pastiche écrit par un holmésien confirmé d’origine tibétaine, Jamyang Norbu, qui me narguait depuis quelques temps… Quelle idée aussi, de mêler le célèbre détective à l’Inde, pays qui me fascine ?

Sherlock Holmes vient de disparaître dans les chutes de Reichenbach. Tous le croient mort… En réalité, c’est en Inde et au Tibet qu’il s’est réfugié, pour échapper à son ennemi le Professeur Moriarty. Grâce à Hurree Chunder Mookerjee, espion et savant bengali qui l’accompagne et met par écrit leurs aventures, l’intervalle de temps entre la mort présumée de Holmes dans les chutes et sa réapparition dans La maison vide est enfin dévoilé au grand public…

Conseillé par Fabrice Bourland à l’occasion du Festival Quais du polar à Lyon l’an dernier, ce roman m’a vraiment conquise !
Jamyang Norbu mêle habilement les genres et les auteurs, faisant ainsi se rencontrer Sherlock Holmes, imaginé par Conan Doyle, et Hurree Chunder Mookerjee, né sous la plume de Rudyard Kipling.
L’intrigue développée est intéressante, ne souffre d’aucun temps mort, et illustre à merveille la solide connaissance de l’auteur de l’oeuvre de Doyle. Si une pointe de fantastique éclôt dans cette nouvelle aventure de Sherlock Holmes, ce n’est, à mon sens,
que pour adhérer davantage à la culture et aux traditions tibétaines et les faire davantage connaître aux lecteurs. La rencontre avec le Dalaï-Lama participe de cette volonté, et le glossaire présent en fin de roman aide grandement à s’immerger dans cet univers.
Cette décision de faire voyager Holmes en Inde et au Tibet si elle peut sembler cocasse, est en fait encore une fois très fidèle à l’oeuvre de Doyle puisqu’elle s’inspire d’une citation de Holmes dans La Maison vide, citation qui laisse à croire que le célèbre détective a voyagé quelques temps dans ces deux pays.
Finalement, j’ai quasiment eu l’impression de lire un manuscrit de Doyle retrouvé et édite de façon posthume, tant Jamyang Norbu réussit la prouesse d’adopter le style de celui-ci et de recréer à merveille l’ambiance de ses romans. Une très bonne lecture que je conseille aux lecteurs invétérés des aventures de Sherlock Holmes !

logo_Inde

J’ai lu Le Mandala de Sherlock Holmes dans le cadre d’une lecture commune avecHilde, avec qui j’organise le Challenge « L’Inde en fêtes » dans lequel j’inscris bien entendu cette lecture.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
2021 années il y a

Holmes en Inde, c’est une drole d’idee effectivement mais on dirait que ce livre est non seulement surprenant mais aussi une belle reussite ! (Je suis juste un peu inquiete en ce qui concerne le petit cote ‘fantastique’ de l’intrigue).

Anonyme
Anonyme
2021 années il y a

curieux et fascinant, ce roman! je note!

Anonyme
Anonyme
2021 années il y a

C’est vrai que Jamyang Norbu mêle habilement les genres mais j’ai été légèrement déçue. La lecture a été agréable mais sans plus. J’ai trouvé certains passages assez longs, c’est ce qui m’a un peu gâché le plaisir.

Anonyme
Anonyme
2021 années il y a

oh punaise! ça me plaît ça! J’adore les pastiches mais n’en lis pas assez (en fait, je ne sais pas où les dégoter!)

Anonyme
Anonyme
2021 années il y a

@L’Ogresse : Disons qu’un côté un peu mystique vient ébranler la rationalité d’Holmes mais finalement cet aspect là sert à rendre hommage au Tibet et à sa culture…
@Faelys : Ah ! J’espère que tu seras aussi conquise que moi ! @Hilde : Ah oui ? Mince… Moi qui l’ai lu très vite, j’ai vraiment été conquise ! @Violette : C’est vrai que c’est difficile de trouver des pastiches (de qualité) mais avec Sherlock Holmes, on est servi !

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x