Romans jeunesse

La passe-miroir T.4 La Tempête des échos, Christel Dabos

La Tempête des échos est le quatrième tome de la quadrilogie La passe-miroir de Christel Dabos. Il est sorti en novembre dernier chez Gallimard.

Les effondrements se poursuivent et aucune arche n’est épargnée. Pour Ophélie et Thorn, le temps presse. Il faut à tout prix retrouver l’Autre pour faire cesser ce chaos. Mais la recherche est rude : personne ne sait à quoi il ressemble. Entre passé et présent, la course contre la montre s’engage pour éviter que le monde soit anéanti.

La Passe-miroir est une des pépites de littérature de jeunesse qui m’a le plus transportée et émue ces dernières années. Et même si j’avais mis du temps entre le deuxième et le troisième tome, je me suis ruée sur ce quatrième opus dès sa sortie en ayant fraîchement en tête l’intrigue du précédent.

Et autant vous le dire tout de suite : ce quatrième tome est ardu et demande d’avoir bien en tête l’intrigue générale des précédents tomes et en particulier du troisième, pour être appréhendé dans sa complexité. L’intrigue s’accélère dans ce dernier tome qui se présente comme un réel contre-la-montre pour l’héroïne et son conjoint, pour mettre à mal la disparition du monde.

Si j’ai adoré continuer l’aventure aux côtés d’Ophélie et Thorn, je dois avouer que j’ai pris moins de plaisir dans ce dernier tome qui m’a nettement moins convaincue. J’y ai trouvé quelques longueurs, et malgré un suspense grandissant, un rythme un peu plus lent. L’intrigue tourne autour de l’Autre et le duo de personnages patine à y voir clair, perdant parfois le lecteur dans des hypothèses et des doutes qui embrouillent quelque peu le récit. Beaucoup de questions restent sans réponses et certains personnages secondaires sont relégués au second plan sans qu’il soit permis au lecteur de connaître la suite de leur histoire. C’est dommage.

Reste que malgré ces quelques bémols et un dénouement que j’aurais souhaité autre, j’ai eu du mal à tourner les dernières pages et laisser derrière moi cet univers, ces personnages si attachants et ces milliers de pages dans lesquelles je me suis plongée pendant des heures. J’y reviendrai, c’est sûr, et je retournerai passer quelques heures en compagnie d’Ophélie, Thorn et cie. Si vous n’avez pas encore succombé à l’appel de La Passe-miroir, c’est le moment de craquer : la série est complète ! Partez à la découverte de cette saga jeunesse d’une finesse psychologique rare et à l’univers diablement bien construit.

https://i1.wp.com/p3.storage.canalblog.com/35/48/675433/108396314_o.jpg?ssl=1

A66198
Retrouvez mon avis sur tout la série !
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
Oldest
Newest
Inline Feedbacks
View all comments
Violette Doucettement
5 mois il y a

J’ai réservé le 1er tome pour le lire avec ma petite demoiselle de 11 ans… On verra si on accroche ou pas! Tu donnes envie en tous cas!

Acr0
5 mois il y a

Tout comme toi, cet ultime tome m’a moins convaincue que les précédents, entre rythme de lecture, choix scénaristiques et dimension métaphysique. « certains personnages secondaires sont relégués au second plan », moi j’aurais écrit qu’hors la protagoniste, tous les autres personnages sont relegués au dernier plan 😀
J’ai aimé la tétralogie dans son ensemble, pour l’univers créé et les bonnes idées.

Moka
5 mois il y a

Une série que j’ai très envie de lire depuis sa sortie. Maintenant qu’elle est terminée… Je peux me lancer !

6
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x